domainegavoty_clarendon_rouge

Clarendon Rouge 75cl 2015

19,00

Cépages : Syrah (95%), Cabernet Sauvignon (5%)
Sol :
argilo-calcaire
Date de vendange : Du 27 Septembre au 1 ° Octobre 2011
Titre alcoométrique : 14% vol
Acidité pH : 3,42 / 3,35
Production totale: 18 000 bouteilles

Télécharger la fiche technique

Tarifs:

La Bouteille de 75cl:  19,00 €

Le carton de 6 bouteilles:  114,00 €

150cl : 40,00 €


TARIF DE NOS VINS AU 1er MARS 2018 EN €uros - TTC DEPART

Télécharger le bon de commande
Catégorie :

Description du produit

Cuvée CLARENDON ROUGE 2015

Région : Provence
Appellation : Côtes de Provence A.O.P.
Producteur : Roselyne GAVOTY
Mise en bouteilles : à la propriété en MARS 2017

Vinification traditionnelle. Cuvaison 20 jours suivant le cépage à 28°C. Elevage en cuve 18 mois.

Tête de cuvée destinée à s’arrondir, s’ouvrir, grâce à une structure que nous lui assurons sans excès, mais dans le respect du Terroir, et à sa complexité aromatique. Elle doit acquérir rondeur et complexité d’ici 5 ans . Belle perspective de garde (10 à 15 ans ).
« Clarendon » était le pseudonyme de Bernard GAVOTY, célèbre critique musical français, chroniqueur au FIGARO.

Conditions climatiques : hiver et printemps pluvieux, juin chaud et sec. Une pluie fin juillet et deux pluies en aout ont permis une bonne maturation des raisins sur notre secteur. Début des vendanges le 9 septembre, interrompue par la pluie du 13 septembre qui nous oblige à attendre que les sols se ressuient et que les raisins se « remettent ».

Dégustation : Nez complexe et déjà ouvert de fruits rouges (framboise et fruits noirs) et d’épices– beaucoup d’ampleur en bouche. Bonne structure tannique. Tannins fins et équilibrés. On retrouve en bouche les fruits évoqués en nez fidèlement

A boire sur une viande rouge grillée dans un premier temps. On ira sur une évolution vers des arômes secondaires (type gibier). On le boira sur une viande en sauce, du canard ou même sur un gibier.

Le terroir doit s’imposer dans un délai de 4 à 6 ans, c’est la raison pour laquelle nous recommandons aux amateurs de vins plus complexes d’attendre le stade des arômes secondaires propres aux terroirs.